La pêche au vers des sables (Arénicole)

Peut-être avez-vous déjà observé ces personnes qui « pompent » sur la plage, sans trop bien savoir ce qu’ils cherchent ? Et bien, il s’agit tout simplement de pêcheurs qui sont à la recherche de vers des sables (ou « arénicole) pour servir d’appât.  Ces gros vers mesurent 15 à 20 cm, leur couleur varie suivant le type de vers, du rouge au noir. Ce vers creuse un tube en forme de « U » dans le sable et on le repère grâce au serpentin de sable qu’il laisse.

Sur cette image on aperçoit l’extrémité du vers au milieu du serpentin

Lorsque le vers n’est pas visible, il laisse bien souvent un trou caractéristique.

 

Ce vers est un animal fouisseur qui extrait ses aliments du sable qu’il filtre. Le serpentin est ainsi également nommé « tortillon » ou, plus communément, la « crotte ».

Pour l’attraper, les pêcheurs utilisent une « pompe à vers ».  Le principe est de repérer le serpentin, puis de placer la pompe à proximité et d’aspirer le sable et le vers. Tout l’art de la manoeuvre consiste à bien positionner la pompe, à bonne distance du trou et avec la bonne inclinaison, pour ne pas être bredouille ni « casser » le vers.

Enfin, petit détail plein de charme, le vers est vidé, c’est à dire qu’on exerce une pression le long de son corps pour en faire jaillir les boyaux, ce qui permettra de le conserver plus longtemps dans du journal au frigo…

 

1 comment for “La pêche au vers des sables (Arénicole)

  1. Phédrienne
    2 mai 2011 at 13 h 46 min

    Charmante pratique dis donc….mais sujet interessant, toute une pratique, cette pêche….

Comments are closed.