Pêche à la crevette : le « tireu »

Il est fréquent d’observer les pêcheurs de crevettes en Baie de Somme, armés de leur haveneau, également nommé « pousseu » puisque le pêcheur le pousse devant lui. La technique du « tireu » est plus rare. Le tireu est en fait un modèle réduit du chalut utilisé par les bateaux de pêche. Il s’agit d’un filet en forme de poche, deux palans métalliques latéraux le maintiennent écarté derrière le pêcheur, et la chaîne qui relie les deux palans racle le sol dans lequel se cachent les crevettes. Le filet est à deux niveaux, le niveau inférieur est muni d’une ouverture pour laisser sortir les crabes alors que le niveau supérieur est destiné aux crevettes puisqu’elles sautent (d’où leur appellation de « sauterelles ») lorsqu’elles sont dérangées par la chaine. Le pêcheur arpente ainsi les chenaux de la Baie, généralement dans l’heure qui suit la basse mer. Les crevettes pêchées sont ensuite placées dans une trémie calibrée pour respecter la réglementation sur la taille minimale autorisée. Dernière opération, il faut retirer les crabes qui n’ont pas trouvé la sortie…