Un phoque bien peu farouche…

En général, les phoques de la Baie de Somme se tiennent plutôt à bonne distance des promeneurs lorsqu’ils se prélassent sur les bancs de sable entre deux marées. En voici pourtant un qui semble moins farouche puisque c’est la deuxième fois que je le rencontre pratiquement au même endroit à la pointe du Hourdel. La première fois, il s’était installé de l’autre côté du chenal et faisait tranquillement « la banane », se déplaçant régulièrement de quelques mètres au fur et à mesure que montait la marée. Ses congénères étaient à l’eau mais lui persistait à profiter du banc de sable jusqu’à la dernière minute. La pastille qu’il a collée sur sa tête et sa fourrure encore présente me font penser qu’il s’agit d’un jeune phoque récemment relâché par l’association chargée de leur protection, probablement habitué à côtoyer les humains. En effet, lors de notre deuxième rencontre, quelle ne fût pas ma surprise de le voir tout à coup émerger et venir s’installer à quelques mètres de moi alors que je tentais de tirer le portrait des oiseaux du coin. Ce gros nounours m’a tenu compagnie un bon quart d’heure avant de retourner pêcher un peu plus loin… Largement le temps de lui tirer le portrait…

1 comment for “Un phoque bien peu farouche…

  1. 30 décembre 2011 at 20 h 31 min

    bonjour Stéphane, je suis épatée par tes images et je t’envie un max !!
    Des images exceptionnelles, un vrai cadeau ce phoque. J’imagine ton émotion et ton bonheur derrière l’objectif

Comments are closed.