L’Herbarium de Saint-Valery-sur-Somme

Saint_Valery_Herbarium_29_06_2013_139-border

Voici un petit coin que j’ai découvert récemment pour mon plus grand plaisir et je suis vraiment ravi de le partager ici…En effet, ça faisait un moment que j’avais noté l’Herbarium comme un des lieux à aller visiter, mais sans jamais vraiment prendre le temps d’approfondir. Et puis les beaux jours étant enfin là avec un printemps qui se prolonge, l’envie de photographier des fleurs est venue et je me suis décidé sans trop bien savoir à quoi m’attendre…

Saint_Valery_Herbarium_29_06_2013_123-border

On comprend vite que l’on approche de l’Herbarium lorsque l’on parcoure les petites ruelles fleuries qui servent de mise-en-bouche et qui guident le promeneur vers le jardin convoité. Il suffit ensuite de pousser la porte de bois pour pénétrer dans l’atmosphère tranquille et paisible du lieu, un peu à l’écart du monde derrière ses hauts murs.. L’accueil est cordial et généreux, par les jardiniers bénévoles de l’association eux-même.

Saint_Valery_Herbarium_29_06_2013_127-border

L’Herbarium est un jardin perché sur les remparts de la cité médiévale et c’était autrefois le jardin des religieuses de l’hôpital. Constitué de trois terrasses, le jardin a été restauré en 1995 par une association de bénévoles qui continue de l’entretenir et de l’ouvrir au public. Bien que les plans du jardin d’origine n’existent pas ou plus, les jardiniers actuels ont tout fait pour rester fidèles à l’esprit du lieu et on retrouve dans l’Herbarium les ambiances du jardin de sa grand-mère ou celle des jardins de curé. Autour du  vieux pommier centenaire de la terrasse principale, se succèdent des parterres dédiés aux plantes nourricières, médicinales ou simplement aux fleurs. Quant-aux enfants, ils repèrent très vite les fraises des bois et les groseillers si prolifiques. Le jardin est plein de parfums et de fragrances, les couleurs se mêlent avec harmonie, les formes s’équilibrent… La recherche et le souci du détail se manifestent autant dans le petit bouquet fixé à la fenêtre de l’abri de jardin, que dans la réalisation des pancartes qui nomment les plantes ou les quelques sculptures qui ornent le jardin. Et la promenade est également une invitation à la méditation philosophique puisque de nombreuses maximes et citations sont à découvrir entre les fleurs.

Pour ma part, j’ai pris énormément de plaisir à parcourir les allées de ce jardin et à découvrir ses différentes perspectives. J’espère donc que ces quelques lignes et mes images vous auront donné envie de découvrir l’Herbarium de Saint-Valery car c’est un lieu qui gagne vraiment à être connu.

Comme ce n’est pas trop bien indiqué, voici quelques explications pour s’y rendre lorsque l’on vient des quais  de la Somme : à partir de la place des Pilotes, prendre à droite le quai du Romerel et s’enfoncer dans la vieille ville en joignant la porte de Nevers. Passer cette porte médiévale et continuer en direction de l’église Saint-Martin. Tourner à la première à gauche, là où le restaurant « Le Vélocipède » fait le coin de la rue. Avancer dans cette rue sur 50 m environ, le fléchage commence à la troisième à droite.

D’autres images ici : http://www.stephane-bouilland.com/Photos1/album/113-saint-valery

Saint_Valery_Herbarium_29_06_2013_120-border

Lien google Map.

Le site : http://www.jardin-herbarium.fr/