La fête médiévale de la Foire de la Saint-Louis à Crécy-en-Ponthieu


Les_ecorcheurs_d_Amiens_029-border

Je vous propose un petit retour en images sur la foire de la Saint-Louis à Crécy-en-Ponthieu, qui, cette année, se doublait d’une fête médiévale. On oubliera vite la journée du Samedi, où il tombait des hallebardes (ce qui finalement n’a rien d’étonnant pour une fête médiévale :mrgreen:  ).

La pluie ayant cessé ou presque le Dimanche, il était alors bien plus agréable de déambuler entre les boutiques que les commerçants avaient pour la plupart habillées aux couleurs de l’époque, eux-mêmes étant costumés.

Les artisans étaient également présents, avec notamment le potier, le boulanger ou encore le vannier.

Au sortir, de la messe, une procession était organisée jusqu’au monument Jean de Luxembourg pour célébrer la paix retrouvée. L’occasion d’admirer les costumes de chacun !

L’occasion aussi de réaliser quelques portraits pour le photographe !

Sur la place, les badauds pouvaient juger de l’adresse des archers qui enchaînaient les démonstrations au tir à l’arc.

Les chevaux de trait assuraient le transport en calèche jusqu’au site de la bataille.

On retrouvait quelques-uns de ces boulonnais à la foire agricole, avec du beau matériel et un concours de beauté pour les culards !

Les chevaliers de la guilde médiévale « Au fil de l’aiguille et de l’épée » organisaient quant-à-eux une série de combats à l’épée.

Devant le cinéma, le campement de la Mesnie 1415 permettait d’essayer les armures ou de goûter quelques secrètes potions…

On notera également la présence des tavernes, lieu de perdition où il était néanmoins possible de déguster la « 1346 », cette bière brassée spécialement pour l’occasion !

Deux groupes musicaux, « Ethnomus » et « aux couleurs du Moyen-âge »  étaient chargés d’animer les rues avec leurs chants et leurs instruments, répandant une ambiance de fête.

Les écorcheurs d’Amiens, nous ont offert un beau spectacle de danse et de feu, avec des costumes impressionnants !

L’association des Hercui-liens présentait pour sa part un beau spectacle équestre montrant la dextérité des cavaliers et de leurs montures dans différents exercices de joutes, de tir à l’arc ou de maniement de l’épée. Saluons au passage cette association qui finance ainsi l’accueil et les soins aux chevaux maltraités.

Enfin, la troupe Aïtawak nous a régalé de son spectacle de loups arctiques (blancs) et canadiens (gris) et par la présentation de louveteaux de 2 mois.