La fête médiévale de la Saint-Louis à Crécy-en-Ponthieu (80)

Medievale_Crecy_0038-border

 

L’édition 2014 de la foire de la Saint-Louis aura été une belle réussite cette année avec une météo agréable et de plus en plus de personnes jouant le jeu de la fête médiévale et des costumes d’époque.

1_n

La fête à commencé le vendredi soir avec un concert de la troupe « Aux couleurs du Moyen-Age » en l’église de Crécy-en-Ponthieu dont vous trouverez un petit extrait ci-dessous. Le concert de musique médiévale était à la fois beau à écouter grâce notamment à la très belle voix de la soliste et beau à regarder grâce aux costumes et au décor tout en harmonie avec l’église. Il était également fort intéressant de voir la diversité des instruments utilisés, d’autant plus que certains ne sont quasiment plus employés de nos jours.

Et la vidéo  :

Contact : http://www.couleurs-moyen-age.com/

Bon nombre de commerçants avaient fait l’effort d’embellir leurs étals afin de proposer au regard des échoppes riches et colorées.

Les vieux métiers étaient là aussi présents : les vanniers du Boile, le potier, le tailleur de pierre, le fabricant de côtes de mailles, le tanneur, le forgeron… et il était possible de déambuler entre les tentes des campements reconstitués par les troupes médiévales, tout cela au son des cornemuses des différentes troupes qui parcourraient le centre-ville et le champ de bataille, les deux sites où se déroulaient les animations.

La Troupe « Tengri » a largement contribué à cette atmosphère de fête, à la fois par le dynamisme de leur musique celtique et par les danseuses qui n’ont pas hésité à initié les jeunes crécéens et les jeunes crécéennes à la danse du ventre, parfois matinée d’un zest de french cancan d’ailleurs 🙂

Un petit résumé en vidéo de leur prestation :

Contact : https://www.facebook.com/tengri.music

Et en images :

 La compagnie du Trot Marot, sise en haut de la place Jean de Luxembourg, faisait pour sa part forte impression avec ses instruments de torture et son bourreau.

Contact : https://www.facebook.com/trot.marot

Déjà présents l’année dernière, les « Ecorcheurs d’Amiens » ont animés les rues de leur pitreries et ont présenté un très beau spectacle de feu lors du dîner du Samedi soir. Cracheurs de feu et jongleurs se succédaient pour des danses endiablées où le feu et la lumière créaient le mystère.

Ici quelques images du spectacle :

Et une petite série pour rendre hommage au travail de maquillage de cette troupe :

Et la vidéo :

Voici également une vidéo de la troupe crécéenne des Croissants d’Or, dans le spectacle de danses médiévales qu’ils nous ont offert le samedi soir lors du grand dîner spectacle.

La présence de ces danseurs et leur dynamisme a largement participé à la bonne humeur qui régnait dans la soirée.

En hommage à nos valeureux ancêtres, les troupes de la compagnie « The Medieval Combat Society » nous ont offert quelques reconstitutions de combats.
Contact : http://www.themcs.org/

Et voici les images des combats, à mort bien sûr, de nos amis anglais, et celles de leur campement sur les hauteurs du champ de bataille, pour nous donner une petite idée de la façon dont les choses se sont passées en 1346…

Et le soir venu, comme il y avait quelques survivants parmi nos chevaliers anglais, nous n’avons pu les empêcher d’en découdre à nouveau. La guilde médiévale est rapidement venue se joindre à la fête, répandant allègrement sang et entrailles sur les pavés de Crécy…

Contact : https://sites.google.com/site/aufildelaiguilleetdelepee/home

Parce qu’elle est une des plus anciennes fêtes de Picardie et qu’elle existe depuis le moyen-âge, la fête médiévale de la Saint-Louis est aussi un temps pendant lequel Crécy-en-Ponthieu se souvient. Un défilé était ainsi organisé depuis l’église de Crécy jusqu’au monument à la mémoire de Jean de Luxembourg, roi de Bohême et chevalier errant qui périt lors de la bataille de 1346. Après un dépôt de gerbe, le défilé s’est poursuivi jusqu’au champ de bataille. Monsieur Gérard Lheureux, Maire de Crécy-en-Ponthieu, Monsieur Christian Manable, Président du Conseil Général de la Somme et Monsieur Jean-claude Buisine, Député, ont rappelé aux jeunes générations l’histoire du bourg et celle de ce roi aveugle, en présence du représentant de la Tchéquie en grand uniforme.

Et en images :

Des calèches tirées par des chevaux de race Boulonnaise assuraient les navettes entre le centre ville et le champ de bataille Cette race est aujourd’hui préservée par la volonté de quelques éleveurs, pour notre plus grand plaisir. Une petite vidéo si vous avez raté la promenade.

Autre prestation de qualité,  le spectacle de fauconnerie de la  compagnie  « Hyppogriffe », avec ses chouettes effraies, buses de Harris, vautour, hibou grand-duc, aigle pêcheur et le caracara… Présentation des oiseaux et démonstration de chasse au lapin étaient au programme..

Contact : www.hippogriffe.net

L’occasion de photographier des oiseaux que l’on rencontre rarement…

Ces mêmes oiseaux sont également venus nous rendre visite en soirée, survolant les tables où étaient installés les convives :

Quelques portraits des oiseaux :

L’association des Hercui-liens a également connu un franc succès avec son spectacle de joutes équestres et de jeux d’adresse en costume de chevalier. Une association à encourager puisque ces spectacles servent à financer la prise en charge de chevaux victimes de maltraitance.
Contact : http://association-les-hercui-liens.e-monsite.com/

Enfin, pour rendre hommage aux plus beaux costumes et aux plus jolis minois, voici une galerie de portraits des bénévoles, des élus et des commerçants, adultes et enfants, qui ont fait l’effort de se costumer pour participer à la fête.