Les marais de la basse vallée de la Somme

Nous voici cette fois près de Port-le-Grand, dans les marais de la basse vallée de la Somme. C’est ici que l’on peut voir le chalet du gué de Blanquetaque, la « tâche blanche » d’un affleurement calcaire parait-il. Ce gué servit notamment aux armées durant la guerre de 100 ans pour venir livrer bataille à Crécy. Aujourd’hui, on peut-y voir un ainsi chalet de chasse belle-époque, une « folie » architecturale. Quelques chemins accessibles au public permettent de voir les pâtures bordées de chenaux et de fossés qu’on devine propices à la vie sauvage.

Affût-photo au Hâble d’Ault

Voici les images issues de plusieurs séances d’affût au Hâble d’Ault en compagnie des Linottes mélodieuses dont le mâle est si photogénique, des traquets motteux (idem), bergeronnettes et autres passereaux… La mare au limicoles m’a également permis de rencontrer les tadornes de belon, ainsi que les mouettes mélanocéphales.. Quelques vanneaux huppés, courlis et Gravelots complètent le tableau…
Le printemps est également la saison où les chevaux Fjord agrandissent la famille, de même que les lapins de garenne qui laissent les lapereaux sortir à proximité des terriers…

A la rencontre de l’échasse blanche

Cela n’a durée que quelques jours, mais ce printemps-ci, les échasses sont venues chercher leur nourriture tout près de mon poste d’observation, en ce montrant très tolérantes. Ca a été l’occasion de faire quelques gros plans, et de photographier un accouplement, particulièrement esthétique chez cette espèce où le mâle prend la femelle sous son aile avec un croisement de becs qui ressemble à un petit câlin.

Scroll to top