Les phoques, stars de la baie

 

Quand les oiseaux se font rares, il nous reste fort heureusement les phoques pour servir de modèles au photographe. Voici toute une série d’images de ces sympathiques mammifère marins, réalisées en plein hiver. Vous y retrouverez les jeux des phoques gris, ou les veaux-marins sortant tou fumant de l’eau alors qu’il faisait bien froid. Ces images ont été réalisées à Berck-sur-mer et il s’agit de la colonie de la Baie d’Authie. Avec les mouvements des bancs de sable, les phoques étaient alors vraiment très proches des visiteurs.

Un temps pour les phoques…

Phoques_05_09_2013_047-border

 Voici un petit plaidoyer à ma façon pour ces adorables mammifères que d’aucuns accusent aujourd’hui de tous les maux… Les phoques demandent juste que les hommes leur laissent un peu de place, est-ce vraiment trop réclamer ? Je suis parfois bien attristé par l’égoïsme de certains de mes congénères et les compromissions de nos élus… Comment être insensible au plaisir d’observer ces animaux se dorer la pilule au soleil, jouer entre eux et de les voir approcher à quelques mètres pour nous regarder avec curiosité ? Profitons donc de cette chance que nous avons qu’ils soient ainsi présents sur nos côtes !!!

Remise en liberté des jeunes phoques par Picardie-Nature en Baie de Somme

Petit évènement hier en Baie de Somme avec un lâcher de phoques organisé par l’association Picardie Nature à la pointe du Hourdel. En effet, chaque année, l’association Picardie-Nature recueille et soigne les jeunes phoques séparés de leur mère et abandonnés à un destin qui serait funeste sans l’action de l’association. Une fois qu’ils sont capables de se nourrir seuls, les jeunes phoques sont relâchés en Baie de Somme. Cette année ils étaient 10 à retrouver ainsi leur liberté et près de 2000 personnes étaient venues assister à l’évènement sur le cordon de galets. L’association médiatise ainsi ces remises en liberté afin de sensibiliser le public à la protection des phoques et à la nécessité de ne pas les déranger dans leur habitat naturel.

Les lâchers se font à marée haute et les spectateurs ont donc dû attendre que le flot envahisse le chenal qui servirait aux phoques à gagner le large. Une fois les conditions optimales réunies, nous avons enfin pu voir arriver les stars du jour dans leur chaise à porteur…

Les caisses sont alignées face à la mer et les dernières instructions sont données aux bénévoles chargés d’ouvrir les portes et éventuellement de persuader les phoques de sortir…

« Devine d’où je t’appelle ! »

On nous demande de faire silence pour ne pas effrayer les animaux et le service d’ordre se met en place…

Et puis c’est l’ouverture des caisses et si certains filent tout droit vers la mer, d’autres se montrent plus hésitants…

Il y a quelques mètres à franchir pour gagner la mer et les animaux jettent quand même des regards interrogatifs sur cette foule qui les observe…

Et puis ils finissent par se mettre à l’eau… Certains disparaissent rapidement alors que d’autres semblent la trouver un peu fraîche à leur goût et vont parfois jusqu’à faire demi-tour pour revenir sur le rivage… Mais au final tous partiront et bientôt la dernière petite tête disparaît sous une vague… Bonne chance les phoques !

Scroll to top