Au milieu du troupeau

 

C’est au retour d’une traversée de la Baie que nous avons eu le plaisir de croiser la route des moutons d’estran venus boire l’eau de la Somme à Saint-Valery. Ça sent un peu le bouc, mais le dépaysement est total et les souvenirs du Larzac affluent très vite… Un fois leur soif étanchée, les moutons de près-salés sont repartis brouter les bonnes plantes halophiles de la baie qui donneront ce goût si particulier à leur viande.