Il suffira d’un Cygne…

 

Le cygne tuberculé est un des oiseaux les plus communs sur nos plans d’eau, en baie de Somme, tellement commun qu’il fait partie du paysage et qu’on finirait presque par l’oublier. Pour autant c’est un oiseau magnifique, gracieux et élégant, aux postures souvent esthétiques et graphiques.

Son nom lui vient de la bosse qu’il a au-dessus du bec, appelé tubercule. Son plumage à l’âge adulte est d’un blanc pur alors qu’il est gris-brun chez les juvéniles la première année. De même, le bec est initialement gris avant de devenir rouge-orange chez l’adulte. Avec un poids de 10 kg environ et une envergure de plus de deux mètres, c’est un des plus gros oiseaux capables de voler. Ses pattes sont courtes et placées à l’arrière du corps, ce qui lui donne une démarche maladroite en se dandinant. Il lui faut une distance de 15 mètres environ pour s’envoler; il prend alors son élan en courant sur l’eau tout en battant des ailes dans une gerbe d’éclaboussures, et exprimant toute sa puissance.  Cet envol laborieux est un spectacle impressionnant, surtout si plusieurs cygnes décollent ensemble ! La toilette est au autre moment fort, quand l’oiseau se redresse et bat des ailes pour les sécher. C’est un comportement assez facile à anticiper car il est généralement précédé d’une série de plongeons.