Les agneaux de prés-salés en baie de Somme

Actuellement les agneaux de prés-salés sont dodus à souhait et gambadent près de leurs mères en baie de Somme. Près du Crotoy, c’est un troupeau de 1600 bêtes qui parcourt ainsi les mollières. Au petit matin, lorsque les bergers ouvrent les barrières, le troupeau prend ainsi la direction du fond de baie. Le troupeau de brebis et d’agneaux s’étire alors peu à peu en longues files qui suivent les sentes qui parcourent les mollières et s’éparpille peu à peu dans ces pâturages. La tradition du pastoralisme en baie de Somme remonte à plusieurs siècles et c’est toujours un plaisir de la voir ainsi se perpétuer.

Images de la baie de Somme

Voici une série de photos réalisées sur plusieurs sorties en baie de Somme et même à Quend-Plage. Elles illustrent le plaisir de parcourir les grands espaces lorsque la marée basse découvre les bancs de sable. Il y a également quelques vues d’une rencontre avec un chalutier qui attendait la marée..

Dans les brumes de la baie de Somme

Voici une petite série de photographies réalisées en Juillet en Baie de Somme, alors que la brume tardait à se dissiper au petit matin. Ce sont tout d’abord un voilier qui profite de la marée haute pour quitter le port de Saint-Valery alors que perce le soleil. Et lorsque le ciel rosit, ce sont les barques stationnées au Cap Hornu, face au Crotoy, qui dévoilent leur charme suranné. En longeant les renclôtures, ce sont les montgolfières qui croisent ma route… Elles émergent peu à peu du brouillard dense pour survoler les mares et les étangs qui parsèment cette zone… Je longe ensuite la voie ferrée du petit train à vapeur de la baie de Somme. Les rails qui disparaissent dans la brume sont une invitation au voyage et au mystère… Alors que la brume commence à s’effilocher, les oiseaux sur le plan d’eau s’eveillent et l’activité matinale reprend… Envols, atterrissages, toilette, une cane est déjà occupée à nourrir une floppée de canetons… Un matin tranquille et serein.

Visite aux phoques à Berck-sur-mer

France, Pas-de-Calais, Berck-sur-mer, Phoque veau-marin // France, Pas-de-Calais, Berck-sur-mer, common seal

C’est mon petit pèlerinage annuel de Septembre-Octobre… Je vais rendre visite aux phoques à Berck-sur mer au petit matin lorsque la marée est basse. Les veaux-marins sont bien présents à cette époque et il y a un peu d’animation chez les phoques gris qui jouent entre eux, notamment pour préparer la saison des amours. C’est toujours le même plaisir de les voir ainsi se dorer la pilule aux premiers rayons de soleil et se tortiller paresseusement. quand au phoques gris qui se bousculent, se grimpent dessus, ses provoquent dans les éclaboussures et les cris rauques, c’est fascinant !

C’est une expérience que j’ai eu le plaisir de voir publiée dans le magazine Nat’Images n°70 cet automne, avec la couverture en prime, et un article que vous pouvez retrouver ici.

Nat’Images n° 70

Fêtes de la vapeur en Baie de Somme

On les entend siffler régulièrement, on voit leur panache de fumée au loin, on les croise au passage à niveau ou lorsqu’ils entrent en gare, les petits trains à vapeur font partie intégrante de la vie de la baie de Somme.  En 50 ans, les trains à vapeur touristiques sont devenus une véritable institution portée par l’association du Chemin de fer de la Baie de Somme (CFBS) [1]. L’association restaure du matériel ferroviaire et entretient la mémoire du réseau des bains de mer inauguré en 1887. L’association regroupe de nombreux passionnés qui connaissent sur le bout des doigts les différents écartement de voies, les modèles de locomotives et de wagons, etc… Il sauront aussi vous raconter comment le développement du train a modelé les paysages, notamment en endiguant le fond de baie et en participant ainsi involontairement à l’ensablement de celle-ci. L’histoire de ce train est également intimement liée à l’histoire du développement économique de la région, avec le transport des galets et des coques, des betteraves, de la chicorée, ou encore du bois de la forêt de Crécy… C’est en 1957 que les dernières locomotives à vapeur sont définitivement réformées. Le site internet de l’association détaille toute cette page de l’histoire locale.

Aujourd’hui le CFBS emploie une vingtaine de salariés permanents et transporte jusqu’à 200 000 visiteurs par an, ce qui en fait un des tout premiers chemin de fer touristique européen. L’association organise régulièrement la Fête de la Vapeur, une grande manifestation sur tout un week-end. D’autres trains à vapeur sont invités à venir partager les voies dde la baie de Somme et d’anciens véhicules tels que bus, tracteurs, machines-outils à vapeur sont en démonstration. Les photographes sont nombreux pour l’occasion à venir se poster le long des voies ou dans les gares !

Pour cette édition 2021, la météo n’était pas vraiment de la partie, et il fallait encore faire avec ces fichus masques sur les visages. Pour autant, les quelques éclaircies ont permit de capter de belles lumières, et c’est l’occasion pour les photographes de se remettre eux-aussi au noirs et blanc, comme à l’époque ! Alors un grand merci aux organisateurs !


[1] Chemin de Fer Touristique Baie de Somme : https://www.chemindefer-baiedesomme.fr/fr/chemin-de-fer-touristique-baie-de-somme

Retour en haut